Questions courantes

Quelques réponses aux questions les plus courantes, pour vous-même ou pour répondre à votre entourage qui s’interrogerait.

Qu’est ce qu’un végétarien ?

Un végétarien ne mange ni viande, ni poisson, ni sous-produits des abattoirs comme la gélatine ou la présure. Les végétariens se nourrissent de céréales, de fruits, de légumes, de noix et éventuellement d’œufs et de lait. Les végétariens qui excluent le lait et les œufs (et leurs dérivés) sont appelés végétaliens.

Est-il difficile de devenir végétarien ?

Pas du tout. Beaucoup d’aliments pour les végétariens sont disponibles dans les magasins ou les restaurants. La gamme de produits disponible est d’autant plus importante que le nombre de végétariens est en constante augmentation : plus d’un million de français sont végétariens. De nombreux livres de recettes sont disponibles pour vous donner des idées. La cuisine végétarienne permet de découvrir de nouveaux aliments, oubliés ou issus de la cuisine du monde.

Où faire ses courses courantes ?

Exactement aux mêmes endroits que tout le monde, de l’hypermarché à l’épicerie de quartier. Il est possible de faire ses courses également dans les magasins biologiques, qui proposent des aliments spécifiques pour les végétariens, ou encore dans les épiceries orientales (Inde, Chine, magasins casher...)

Les végétariens ne sont-ils pas pâles et en mauvaise santé ?

Un repas végétarien ne se limite pas à supprimer la viande de son assiette et à ne garder que les légumes, ou encore à quelques feuilles de salades et un plat de riz. De tels repas amèneraient bien évidemment à des carences. La variété de produits disponibles n’a jamais été aussi large. Une alimentation végétarienne équilibrée fournit tous les nutriments nécessaires pour être en bonne santé. Pour les protéines, on en trouve par exemple dans les légumes secs, les noix ou les céréales. En réalité, il serait difficile d’avoir une alimentation végétarienne qui n’ait pas assez de protéines. Le vieux stéréotype du végétarien maladif est largement entretenu par l’industrie de la viande. La réalité est que de nombreuses études médicales prouvent que les végétariens sont moins sujets aux maladies cardio-vasculaires, à certains cancers, au diabète, à l’obésité et à l’hypertension. Consultez la partie nutrition pour de plus amples informations.

Comment faire quand on ne mange pas chez soi ?

On trouve des restaurants végétariens dans les principales villes. Quant aux restaurants traditionnels, très peu ne proposent pas d’options végétariennes. Il est dur pour les restaurateurs de ne pas prendre en compte les végétariens, étant donné le nombre croissant de personnes qui demandent ce type de menu. En étant invité, il suffit de prévenir son hôte à l’avance en précisant bien ce que vous ne consommez pas car la définition du végétarisme est parfois erronée.

Peut-on élever ses enfants avec une alimentation végétarienne ?

De nombreuses études montrent que l’alimentation végétarienne est parfaitement adaptée aux enfants. Comme pour toute alimentation, il suffit simplement d’équilibrer les repas. En savoir plus.

Pourquoi les végétaliens ne mangent pas d’œufs ?

Les poussins sont triés dès la naissance. Les mâles sont gazés ou
broyés vivants car ils ne sont pas utilisés par l’industrie agro-alimentaire. Les femelles, futures poules pondeuses, seront pour la plupart enfermées à vie dans des cages, puis envoyées à l’abattoir dès qu’elles ne seront plus rentables.

Pourquoi les végétaliens ne mangent pas de produits laitiers ?

Pour qu’une vache ait du lait, il faut qu’elle ait un petit. Les éleveurs font en sorte que les vaches aient un veau par an afin d’optimiser les rendements. Les mâles sont séparés de leur mère au bout d’un ou deux jours afin d’être engraissés ; les femelles sont conservées pour devenir des vaches laitières comme leur mère. Dès que les vaches ne produisent plus suffisamment de lait, elles sont abattues.

Qu’est-ce qu’un vegan ?

Un vegan est une personne qui essaie de vivre sans exploiter les animaux.
Son alimentation est strictement végétale, c’est à dire qu’il ne consomme ni produit animal (viande et poisson) ni sous-produit animal (produits laitiers, œuf ou miel). Dans la vie quotidienne, un vegan ne porte aucun produit d’origine animale (cuir, soie, laine). Cette démarche est profitable aux animaux, mais aussi aux humains et à l’environnement.

Ne faudrait-il pas s’occuper des humains avant les animaux ?

On peut très bien être végétarien et faire partie d’associations humanitaires. Ce n’est pas parce que des personnes souffrent que cela doit être un prétexte pour exploiter les animaux. Le végétarisme apporte d’ailleurs des solutions à de nombreux problèmes actuels, comme la malnutrition dans le monde par exemple.




Recevez notre actualité par mail



Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux !


Facebook

Twitter

Google+

Agenda de Mangez végétarien !

- Pique-nique végétalien
10 septembre 2017 - Paris